Tribune

Tribune · 24 mai 2019
TRIBUNE LIBRE Parce que très attaché à la France, à ses valeurs et à son drapeau, dans une « vie antérieure », j’ai été proche de ceux que l’on pourrait qualifier aujourd’hui « eurosceptiques ». Je trouvais l’Europe bureaucratique, éloignée, tatillonne. J’ai voté « non » au référendum sur le traité de Maastricht ainsi qu’au référendum établissant une Constitution européenne. J’ai fait partie des rares députés de la majorité de l’époque à ne pas avoir...

Tribune · 04 décembre 2018
Comme beaucoup d’ami-e-s, ancien-ne-s militant-e-s de gauche ou toujours d’active, je suis évidemment très ébranlé par la situation actuelle issue du mouvement des « gilets jaunes ». J’y vois d’abord un phénomène politique. Au fond, pour résumer, nous avons un président légitime mais sans base sociale et un mouvement radicalisé sans représentation politique. D’où le sentiment d’une situation presque insurrectionnelle. Tous ces gens - ceux qui manifestent, ceux qui...

Tribune · 27 novembre 2018
Je garde un souvenir consterné de la réponse politique qui avait été faite à la Coordination infirmière en 1988. Je me rappelle, comme si c’était hier, de Claude Evin alors ministre de la Santé, se refusant à rencontrer des membres de ce mouvement et, répondant sur France Inter, à une question sur les solutions qu'il entendait apporter aux revendications des infirmières, déclarer qu'il allait lancer un grand plan appelé "Hop, Hôpital !" Eh bien ! moi, demain, je ne veux pas...

Tribune · 26 novembre 2018
Face au mouvement des « gilets jaunes », les bons esprits crient au ramassis d’électeurs d’extrême-droite, ceux qui espèrent convaincre de la réalité de cette situation pour mieux en déconsidérer les acteurs, démontrent, chiffres à l’appui, à l’image d’un Axel Kahn, que les plus gros viviers de gilets jaunes correspondent aux zones ou le taux d’électeurs du front national est le plus fort. Eh bien ! oui, il y a certainement là une corrélation car la misère, le...

Tribune · 25 novembre 2018
L’économie comportementale, fruit du rapprochement de l’économie et de la psychologie cognitivo-comportementale, séduit de façon grandissante les responsables des politiques publiques depuis le début des années 2000. A nouveau promue par la remise du prix 2017 de la Banque de Suède en mémoire d’Alfred Nobel à l’un de ses pionniers, Richard Thaler, elle pose que si les individus prennent de mauvaises décisions, qui ne correspondent pas à l’intérêt général, ni même à...