Tutti frutti

Tutti frutti · 20 septembre 2020
LE POST POETIQUE DOMINICAL DE TIMOTHY ADES

Tutti frutti · 26 juillet 2020
LE POST POETIQUE DOMINICAL DE TIMOTHY ADES

Tutti frutti · 25 juillet 2020
Qui ne se souvient pas (parmi les quadra+) des J7, estafettes et tubes, d'épiciers, boulangers ou bouchers, sillonnant les campagnes et déboulant au village au son d'un gros klaxon ? Le métier reprend aujourd'hui des couleurs, pour le plaisir d'une clientèle variée : les militants des circuits courts, les nostalgiques du commerce local, les esprits pratiques, tenants du « c'est tout près et pas forcément plus cher », les désolés de la voiture, « ceux qui n'ont pas envie de faire des...

Tutti frutti · 25 juillet 2020
Mots-valisme, méthonymisme, anaphorisme, homophonismes, contrepétismes et oxymorons

Tutti frutti · 19 juillet 2020
LE POST POETIQUE DOMINICAL DE TIMOTHY ADES

Tutti frutti · 18 juillet 2020
Tutti Frutti Chroniques et rendez-vous culturels, éco-gastrosophiques, pour « cueillir le jour » au sens du fameux carpe diem emprunté au poète latin Horace. Parfois même humeuristiques sic ! Animés par Jean-Claude Ribaut et Dominique Painvin. Et depuis l'apparition du Covid-19 également par Vianney Huguenot et Timothy Adès, ainsi qu' une participation exceptionnelle de Carole Aurouet. Aujourd'hui, avec ce "Un mal qui répand la terreur", Thierry Libaert nous livre une face cachée...

Tutti frutti · 12 juillet 2020
LE POST POETIQUE DOMINICAL DE TIMOTHY ADES

Tutti frutti · 28 juin 2020
LE POST POETIQUE DOMINICAL DE TIMOTHY ADES

Tutti frutti · 20 juin 2020
Emilie Busquant, une Lorraine exceptionnelle, née à Neuves-Maisons, militante féministe, compagne de Messali Hadj, "le père du nationalisme algérien". Quasi totalement zappée par les livres d'histoire, Emilie Busquant fut pourtant l'un des piliers du long (beaucoup plus long qu'on ne pense) processus d'indépendance de l'Algérie. Voici le "portrait refait" que j'avais fait d'elle, paru dans le mensuel L'Estrade. Dessin de Philippe Lorin. A lire ici :...

Tutti frutti · 14 juin 2020
Timothy Adès nous donne à lire ou à relire Celle qui de son chef..., un poème de Joachim du Bellay (1222-1560), l'auteur du fameux "Heureux qui, comme Ulysse", et nous offre sa traduction en anglais. C’est à la faculté de droit de Poitiers que Joachim du Bellay commence à s'intéresser à la poésie et rencontre Pierre de Ronsard, qu’il suivra au collège de Coqueret (fondé en 1418 sur la montagne Sainte-Geneviève à Paris par Nicolas Coquerel, "Coqueret"). C’est là, sous...

Afficher plus