· 

CLAIR DE LUNE, par Verlaine / Timothy Adès

 

   Voici Clair de Lune de Paul VERLAINE (1844-96), extrait de Fêtes Galantes, paru en 1869, dont c'est le premier poème des vingt deux que compte le recueil.

Ce poème paraît une première fois dans la revue La Gazette rimée, sous le titre « Fêtes galantes » (20-02-1867).

Ce poème inaugural s'inspire de paysages entre autres de Watteau, de Boucher, de Fragonard, traduisant l'insouciance et la frivolité du XVIIIe siècle. Verlaine y souligne le caractère illusioniste de la fête. Entre gaïté et tristesse, illusions et apaisement mélancolique, un poème d'un grande musicalité.

Comme souvent dans ses poèmes, Verlaine y suggère des sentiments complexes et nuancés, ouvrant sur son répertoire sensible personnel.

 

 

Portrait de Verlaine à l'âge de 23 ans, Frédéric Bazille, 1867

 

 

Véronique Gens chante Fauré : https://www.youtube.com/watch?v=l94bcD3hWSY

 

Et Sir Thomas Allen : https://www.youtube.com/watch?v=f5q9fGYhytA

 

Clara Rodriguez joue Debussy : https://www.youtube.com/watch?v=qsZxtmZq9-k

 

Et Liberace : https://www.youtube.com/watch?v=ldbP1sZe1_k

 

 Claire de Lune

 

Votre âme est un paysage choisi

Que vont charmant masques et bergamasques

Jouant du luth et dansant et quasi

Tristes sous leurs déguisements fantasques.

 

Tout en chantant sur le mode mineur

L’amour vainqueur et la vie opportune,

Ils n’ont pas l’air de croire à leur bonheur

Et leur chanson se mêle au clair de lune,

 

Au calme clair de lune triste et beau,

Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres

Et sangloter d’extase les jets d’eau,

Les grands jets d’eau sveltes parmi les marbres.

Moonlight

 

Your soul’s a chosen country scene

That masques and bergamasques beguile

With lutes and dancing, though they seem

Sad, underneath their fancy style.

 

While in a minor key they sing

Life’s pleasures and triumphant love,

They seem to doubt their prospering,

Lapped in the moonlight up above:

 

The moonlight, calm, sublime and sad,

That sets birds dreaming in the trees,

While slender fountains rise amid

Statues, and sob in ecstasies.

 

Translation: Copyright © Timothy Adès


- Portrait de Verlaine en bleu, 1866

- L'amour au théâtre italien, huile d'Antoine Watteau (1684-1721)

- La Partie quarrée, par Antoine Watteau, vers 1713 (Huile sur toile, San Francisco, Fine Arts Museum of San Francisco, Museum purchase, Mildred Anna Williams Collection)

- Portrait de Verlaine en troubadour, 1868, attribué à Frédéric Bazille (1841-1870)


Timothy Adès est un poète traducteur-britannique, spécialiste de la versification, des rimes et des mètres, en français, espagnol, allemand et grec. Fin connaisseur, entre autres, de Victor Hugo, Louise Labé, Robert Desnos, Jean Cassou, Georges Pérec, Alberto Arvelo Torrealba, du poète vénézuélien des Plaines, du mexicain Alfonso Reyes, de Bertold Brecht et de Sikelian.

Il a aussi réécrit les Sonnets de Shakespeare en évitant la lettre e et a écrit une longue poésie n’utilisant aucune voyelle, sauf le e.

"Ambassadeur" de la culture et de la littérature française, il est le premier à avoir traduit les Chantefables de Robert Desnos en anglais. Lauréat des Prix John Dryden et TLS Premio Valle-Inclán.

Timothy Ades est membre du conseil scientifique du PRé, co-animateur de la rubrique Tutti Frutti.

 

Derniers ouvrages parus : "Alfonso Reyes, Miracle of Mexico" (Shearsman Books, 2019). Bilingual Spanish/English, "Robert Desnos, Surrealist, Lover, Resistant "(Arc Publications, 2017) : 527 pages, bilingual text, his poems with my versions.

Écrire commentaire

Commentaires: 0