· 

JEANNE ETAIT AU PAIN SEC, par Victor Hugo / Timothy Adès

 

 

L’art d’être grand-père, dernier livre de poésie de Victor Hugo, m’est une œuvre spéciale que j’ai traduite entière à l’anglais (How to be a Grandfather : chez Hearing Eye).

Dans tout le livre, voici le poème qui a le plus d’humour et que je récite le plus souvent. Est-ce que Victor est sage, est-ce qu’il est méchant ?

Enfant, père, grand-père, j’ai eu tous ces rôles, et je ne sais pas comment répondre.

Mais face à la crise du climat, il me semble certain que les règles que nous connaissons, les habitudes et les disciplines, ne sont plus valables.

Puisque nous aimons nos enfants et nos petits-enfants, nous devons vite faire et subir des transformations difficiles. Vols d’avions, viandes, vêtements, voitures…

 

 

 

Jeanne était au pain sec

 

Jeanne était au pain sec dans le cabinet noir,

Pour un crime quelconque, et, manquant au devoir,

J'allai voir la proscrite en pleine forfaiture,

Et lui glissai dans l'ombre un pot de confiture

Contraire aux lois. Tous ceux sur qui, dans ma cité,

Repose le salut de la société

S'indignèrent, et Jeanne a dit d'une voix douce: -

Je ne toucherai plus mon nez avec mon pouce;

Je ne me ferai plus griffer par le minet.

Mais on s'est recrié:- Cette enfant vous connaît;

Elle sait à quel point vous êtes faible et lâche.

Elle vous voit toujours rire quand on se fâche.

Pas de gouvernement possible. A chaque instant

L'ordre est troublé par vous; le pouvoir se détend;

Plus de règle. L'enfant n'a plus rien qui l'arrête.

Vous démolissez tout.- Et j'ai baissé la tête,

Et j'ai dit:- Je n'ai rien à répondre à cela,

J'ai tort. Oui, c'est avec ces indulgences-là

Qu'on a toujours conduit les peuples à leur perte.

Qu'on me mette au pain sec.- Vous le méritez, certe,

On vous y mettra.- Jeanne alors, dans son coin noir,

M'a dit tout bas, levant ses yeux si beaux à voir,

Pleins de l'autorité des douces créatures: -

Eh bien, moi, je t'irai porter des confitures.

 

Un très beau film :

https://www.youtube.com/watch?v=6r8U5-E8bf8&t=39s

 A l'occasion du bi-centenaire de la mort de Victor Hugo,

le club 9.5mm d'Albi a réalisé un court métrage de "Jeanne au Pain sec". Le tournage fut réalisé au château de Mauriac et Bernard Bistes y interprête un Victor Hugo assez bluffant.

 

The Pot of Jam

 

Jean was shut in the dark on bread and water,

For some offence. Not doing what I ought to,

I broke the ban, dropped by her, ‘on the lam’,

And slipped her a clandestine pot of jam,

Outside the law. All those who, in my town,

See that the general good is not done down,

Saw red. Jean’s voice was sweetly modulated.

“I shall not thumb my nose again,” she stated;

“I won’t make Pussy scratch me.” Uproar. “Look!”

They cried. “That child can read you like a book!

She knows how weak and wet you are. She’s seen

The way you laugh whenever there’s a scene.

How can we govern her? You overthrow

Discipline, every time. The rules just go

For nothing. Standards fall, the reins are slack.

You ruin things. What’s left to hold her back?”

I hung my head and said: “I’ve no reply.

I’m in the wrong. This is the laxity

That’s always ushered peoples to their doom.

Put me on dry bread in a darkened room.”

“You’ve earned it, and we’ll do it.” Closeted,

Jean raised her lovely eyes to me, and said,

Serene as any dear sweet-natured lamb,

“All right, I’m going to bring you pots of jam.”

 


(2) Manuscrit de "Jeanne au pain sec" (BnF)


Timothy Adès est un poète traducteur-britannique, spécialiste de la versification, des rimes et des mètres, en français, espagnol, allemand et grec. Fin connaisseur, entre autres, de Victor Hugo, Louise Labé, Robert Desnos, Jean Cassou, Georges Pérec, Alberto Arvelo Torrealba, du poète vénézuélien des Plaines, du mexicain Alfonso Reyes, de Bertold Brecht et de Sikelian. Il a aussi réécrit les Sonnets de Shakespeare en évitant la lettre e et a écrit une longue poésie n’utilisant aucune voyelle, sauf le e.

"Ambassadeur" de la culture et de la littérature française, il est le premier à avoir traduit les Chantefables de Robert Desnos en anglais. Lauréat des Prix John Dryden et TLS Premio Valle-Inclán.

Timothy Ades est membre du conseil scientifique du PRé, co-animateur de la rubrique Tutti Frutti.

 

Derniers ouvrages parus : "Alfonso Reyes, Miracle of Mexico" (Shearsman Books, 2019). Bilingual Spanish/English, "Robert Desnos, Surrealist, Lover, Resistant "(Arc Publications, 2017) : 527 pages, bilingual text, his poems with my versions.

Timothy Adès | rhyming translator-poet

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    ichraq (jeudi, 13 mai 2021 11:52)

    Le centenaire de la mort de Victor Hugo....reprenons-nous que diable!

  • #2

    Clara (jeudi, 27 mai 2021 07:55)

    Merci j’ai aprie cette poésie je la trouve magnifique
    Clara 10 ans