· 

LE BEL APRES-MINUIT, par Robert Desnos / Timothy Adès

 

LE POST POETIQUE DE TIMOTHY ADES

 

Timothy Adès reprend la parole : Le poète français le plus épatant du vingtième siècle, pour moi c’est Robert Desnos : « prophète du surréalisme » selon André Breton ; épris d’Yvonne George qui ne partagea jamais son amour et qui meurt prématurément, la voici seule (photo 1); puis de Youki (Lucie Badaud), muse et épouse du grand peintre japonais des Années folles Tsuguharu Foujita, qui deviendra sa maîtresse puis son épouse, les voici ensemble (photo 4); ils le seront jusqu'à l'arrestation du poète en 1944, qui mourra un an plus tard, résistant dans le groupe « Agir » et martyr de la Déportation.

J’ai fait deux livres bilingues sur Desnos, l’un assez volumineux, l’autre pour enfants.

Admirons-le ici jouissant des vins et des étoiles…

Le Bel Après-Minuit

 

Plus blanche que la neige et les cristaux de sel

La flore de la nuit épanouit ses pétales

Et grandit remplissant les espaces du ciel

Où tel cheval d’azur hennit rue et détale

 

Vers des prairies semées de récentes étoiles

à travers des moissons d’astres et de reflets

Du feu de quatre fers éclaboussant les voiles

Il plonge au plus profond des ténèbres de lait

 

Déroulant le ruban des cycles abolis

Les plus courts fléchissant au poids des crépuscules

Pour avoir de trop près soleils aux feux pâlis

approché ta rougeur de la Lyre et d’Hercule

 

Mais la lune à cette heure en robe de mariée

Traîne à ses talons blancs la nébuleuse et blanc

blanc comme le matin sur la mer pétrifiée

Le bélier de l'aurore apprête son élan

 

La comète à son front a mis ses étincelles

Belle négresse ô lune où vas-tu d’un pas lent

Retrouver ton époux aux yeux de mirabelle

Dont Vénus bassina le lit d’un corps galant

 

Champagnes ruisselez dans les constellations

Si les vins sont pareils aux étoiles liquides

Retrouvons ô Bourgogne en toi la création

Des monstres fabuleux de l’éther et du vide

 

Nous ferons apparaître en pressant les raisins

Mercure et Jupiter et le Cancer et l’Ourse

En dépit des flambeaux reflétés dans le vin

Et du soleil baigné dans la fraîcheur des sources

 

Toi bel après-minuit escorté de légendes

Entraîne encore un couple aux valses du désir

afin que le buveur lassé te redemande

D’emplir son verre avec le sang des souvenirs.

 

Beautiful After-Midnight

 

Whiter than the snow or the crystals of salt

Flowers of night are spreading wide their petals

Growing in the sky to fill the spaces of the vault

Where a blue horse neighs, kicks, heads for meadows

 

And grasslands sown with newly minted stars

Through harvests of pinpoints and reflected light

Spattering the sails with its four horseshoes’ flares

Plunging in deepest shadows milky-white

 

Rolling out the ribbon of rhythms long since dead

The shortest buckling with the weight of day’s last fire

Suns paled and faded that went too near the red

Glow of the constellations Hercules and Lyre

 

Even now the moon who is robed as a bride

Drags in her white claws the misty one and white

White as the morning on ocean petrified

The ram of the dawn prepares his dashing flight

 

 The comet is wearing its sparklers on its brows

You moon black and beautiful moving slow ahead

Where do you meet your golden-plum-eyed spouse?

With a splendid body Venus warmed his bed

 

You champagnes go streaming through the constellations

If wines are similar to liquid stars

Then Burgundy in you let’s recover the creation

Of fairytale monsters, the ether, empty spheres.

 

Cancer and the Bear, Mercury and Jupiter,

As we press the vintage we shall make them shine

Never mind the sun bathed in fresh spring-water

Never mind the torches reflected in the wine

 

Beautiful after-midnight with the legends in your train

Draw another couple to the waltzes of desire

Till the weary drinker shall ask you once again

To fill up his glass with blood of memory’s fire!

 

 

 


Translation: Copyright © Timothy Adès

 

Le Bel Après-minuit, de Robert Desnos (1900-1945)
Destinée arbitraire est un poème écrit par Robert Desnos en 1926. Il évoque la ronde du temps et des générations, et plus particulièrement le vieillissement...


Timothy Adès est poète traducteur-britannique, spécialiste de la versification, des rimes et des mètres, en français, espagnol, allemand et grec. Fin connaisseur, entre autres, de Victor Hugo, Louise Labé, Robert Desnos, Jean Cassou, Georges Pérec, Alberto Arvelo Torrealba, du poète vénézuélien des Plaines, du mexicain Alfonso Reyes, de Bertold Brecht et de Sikelian. Il a aussi réécrit les Sonnets de Shakespeare en évitant la lettre e et a écrit une longue poésie n’utilisant aucune voyelle, sauf le e.

"Ambassadeur" de la culture et de la littérature française. Il est le premier à avoir traduit les Chantefables de Robert Desnos en anglais. Lauréat des Prix John Dryden et TLS Premio Valle-Inclán.

Timothy Ades est membre du CS du PRé.

 

Dernier ouvrage parus : "Alfonso Reyes, Miracle of Mexico" (Shearsman Books, 2019). Bilingual Spanish/English, "Robert Desnos, Surrealist, Lover, Resistant "(Arc Publications, 2017) : 527 pages, bilingual text, his poems with my versions.

www.timothyades.co.uk

Écrire commentaire

Commentaires: 0